Churchill
     de Gaulle
coin bleu
> Accueil > Parcours > Découverte de Churchill et de Gaulle > Défense de la porte de Longboyau, au château de Buzenval

Alphonse Marie Deneuville, dit de Neuville (Saint-Omer, 1836 – Paris, 1885)- Défense de la porte de Longboyau, au château de Buzenval, le 21 octobre 1870



Ancien engagé dans la Défense nationale durant la guerre franco-prussienne de 1870-1871, Henri de Gaulle, qui participe aux combats de Stains et du Bourget au nord de Paris, vit la défaite comme un drame personnel et veille à en transmettre le souvenir à ses enfants, les emmenant visiter les champs de bataille. Charles de Gaulle grandit ainsi dans le contexte de la revanche et du développement d’un nouveau nationalisme qu’incarnent la pensée de Maurice Barrès, dans une période marquée par le mouvement boulangiste, l’affaire Dreyfus, l’épisode de Fachoda ou les crises marocaines. C’est notamment par l’enseignement de son père qu’il forge sa passion pour la France et une foi inaltérable en sa grandeur.

Défense de la porte de Longboyau, au château de Buzenval, le 21 octobre 1870 Alphonse Marie Deneuville, dit de Neuville (Saint-Omer, 1836 – Paris, 1885)- Défense de la porte de Longboyau, au château de Buzenval, le 21 octobre 1870 - 1879 Huile sur toile - Paris, musée de l’Armée
© Paris - Musée de l'Armée, Dist. RMN-Grand Palais/image musée de l'Armée
coin du bloc bleu